• Cela faisait quelque temps qu’Onyx et Maya faisaient cages séparées… Onyx 2ans et 8 mois, avait tous les signes de la vieillesse… Sourde, Pattes arrières paralysées, et elle ne se nourrissait plus que de petit pot et de compote : des choses facile et bonne à manger. Pour éviter que Maya ne lui mange tout et ne la secoue trop (elle est un peu bourrine la Yaya !), on avait pris la décision de les séparer. Elles se voyaient quand même lors des sorties quotidiennes du matin & du soir.

     

    Je suis rentrée du travail hier soir, un peu pressée. Il était 17h10, et on devait décoller 20 minutes plus tard pour passer la nuit à 1h30 de chez nous dans une cabane perchée. Je me suis occupée de la cage de Maya.

    Puis est arrivé le tour d’Onyx. J’étais contente, car elle avait encore fini sa gamelle de petit pot + compote ! 50 g matin, et 50 g le soir !! Un véritable ogre!! Lorsque je me suis occupée de la cage, elle est venue vers moi. Très pressée par l’heure, je n’ai pas vu qu’elle cherchait mon contact… Je l’ai caressouillée et me suis occupée de lui remettre la cage en état, de lui mettre à manger. Ayant peur qu’elle n’est pas assez à manger (on devait être de retour aujourd’hui à 14h), je me suis dit que j’allais lui donner un peu de nutrygel avant de partir, pour qu’elle ait des réserves. Et là, quelle surprise : elle n’en a pas voulu… Onyx ne pas vouloir de nutrygel ??? C’était la panique, la grande panique… Je l’ai prise sur moi et là j’ai senti... Elle voulait partir, et nous avait attendu pour dire au revoir… Elle était sur moi, toute sereine… On a pris la décision de la prendre avec nous… On savait qu’elle allait partir, mais on ne voulait pas que ce soit toute seule sans nous… On a prit la route, et Onyx était sur moi. Elle dormait dans le creux de ma main… Franchement, je la trouvais si sereine, en paix… Aucune souffrance en elle… C’est la première fois que j’ai ressenti ça… Elle respirait mon odeur, cracottait des dents à certain moment… Je me demandais : « comment vais-je savoir qu’elle sera partie ?? ». Je sentais sa respiration, son cœur battre… Puis à un moment, j’ai entendu un petit cri, suivi d’une sorte de spasme… Et Onyx est partie… ça m’a fait tellement de peine, mais j’ai ressenti un baume au cœur me disant qu’elle était partie sereine et dans mes bras… On ne l’avait pas abandonné (quelle bonne idée j’ai eu de lui proposer du nutrygel). Ma puce venait de fêter ses 2 ans et 8 mois, j’espérais tant qu’elle reste encore longtemps avec nous… Mais la savoir partie comme ça, me remonte le moral…

    On a hésité à savoir où l’enterrer… Il y avait des beaux coins là où on est allé.. Mais ça nous faisait si mal au cœur de l’abandonner dans un endroit inconnu… Alors, en rentrant, on l’a enterré sur une petite parcelle de terre (fleuries au printemps/été), juste en bas de chez nous… Comme ça, elle reste près de nous et de Maya

     

    Onyx tu nous as offert tant de bonheur ! On a fait notre maximum pour toi, et t’opérant de chacune de tes tumeurs mammaires (6 quand même !!) pour te permettre de rester le plus longtemps avec nous et t’offrir un certain confort de vie… En juin, l’opération de ta rate, ta offert un second souffle, une seconde jeunesse J

    Malheureusement, l’opération de ta dernière tumeur (cancéreuse cette fois-ci) t’avais affaibli… Même si tu mangeais comme une ogresse, tu déclinais chaque jour de plus en plus (paralysie des pates, impossibilité de manger les graines…) Comme tes copines, tu étais devenue vers la fin plus caline et proche de nous. On a vraiment profité des derniers moments avec toi… Du dernier même… Merci de nous avoir offert cette fin, si belle… Je garderais en moi ce souvenir d’une rate aimante… Tu nous faisais tant rire avec ton toc de redresser ta tête lorsqu’on te caressait… C’était vraiment TA particularité. Tu resteras toujours dans nos cœurs, tu es notre pupuce d’amour… On t’aime N’Onyx d’amour

     

    16.09.11 adieu onyx png

    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires